Bab L' Bluz : Porte ouverte

Entre gnawa, blues et rock, le quatuor franco-marocain Bab L’Bluz sort un premier album intense.

Au confluent de plusieurs courants musicaux, Bab L’Bluz puise d’abord à la source du gnawa marocain, cette musique rituelle à forte teneur spirituelle dont les ondes ensorcelantes se sont propagées bien au-delà du Maghreb depuis les années 1970, grâce à des formations telles que Nass El-Ghiwane et Gnawa Diffusion.

Le groupe a pour figure de proue la chanteuse et musicienne marocaine Yousra Mansour – particularité saillante dans un univers traditionnellement masculin.

Il reste 76% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents