Artistes à l'heure du Covid : Souffrir sans déroger

Le monde de la culture est frappé à nouveau de plein fouet par les restrictions.

Le refus du Premier ministre d’accorder des dérogations aux spectateurs des cinémas et des salles de spectacle au-delà de 21 heures porte un nouveau coup très rude au monde de la culture. L’idée que les tickets d’entrée servent d’attestation avait pourtant le mérite de la simplicité, et l’absence de clusters tend à prouver que le virus se propage moins qu’ailleurs dans ces lieux où la jauge, rappelons-le, est limitée à 50 %. Pour les théâtres, l’heure est aux modifications d’horaires quand cela est…

Il reste 73% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.