Jac Berrocal : Beauté oblique

Le très remuant festival Sonic Protest accueille Jac Berrocal, indomptable aventurier sonore au long cours, qui joue ici en trio avec David Fenech et Vincent Epplay.

Sans territoire fixe (surtout pas), distordant le jazz, débordant le rock, flirtant avec la chanson, tripotant la musique concrète ou tendant vers d’autres latitudes, loin, toujours plus loin, Jac Berrocal – trompettiste, chanteur, (dé)compositeur – évolue dans le paysage musical français avec une indéfectible liberté de mouvement depuis cinquante ans. Ça ne se sait sans doute pas encore assez mais, pour reprendre le titre d’un de ses albums phares, la nuit est au courant. Oui, indocile, aventureuse, à…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.