Fatima El Atmioui : La politique en bas de chez soi

Forte d’un combat contre la démolition du quartier Schuman, à Melun, Fatima El Atmioui et un collectif d’habitants montrent qu’il est possible de surmonter la méfiance des pouvoirs publics.

D emain, j’enverrai un courrier au maire pour savoir où on en est. » Cette phrase, Fatima El Atmioui l’a répétée des centaines de fois. Aux locataires qu’elle représente depuis des années devant le bailleur Habitat 77, à ces mères en colère qui se plaignent, lorsqu’elles vont chercher leurs enfants, que l’école Jean-Bonis est dégradée, et à tous les habitants du quartier Schuman, à Melun, qui réclament auprès d’elle les dernières informations sur la démolition de leur immeuble. À ces derniers, elle est…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.