Eau : Mobilisation pour les montagnes

Quelque 500 militant·es ont participé à une randonnée-manifestation dans les montagnes alpines.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Les Soulèvements de la Terre poursuivent leurs mobilisations contre l’accaparement de l’eau, mais, cette fois, dans les montagnes alpines. Aux côtés des collectifs locaux, notamment Sauvons Beauregard, quelque 500 militant·es ont participé à une randonnée-manifestation, sous l’œil et la bombe lacrymo d’une centaine de gendarmes, afin de dénoncer un énième projet destructeur pour la biodiversité. La mairie de La Clusaz (Haute-Savoie) prévoit de creuser une nouvelle retenue collinaire de 148 000 mètres cubes pour abreuver ses canons à neige devenus vitaux pour maintenir le tourisme du ski percuté par les conséquences du changement climatique. En novembre dernier, Extinction Rebellion Annecy avait obtenu le report des travaux en occupant le site pendant quinze jours. Au-delà des impacts sur la faune et la flore de ces retenues d’eau destinées à produire de la neige artificielle, c’est tout le modèle économique de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui est dénoncé : en 2021, le Plan Montagne II de Laurent Wauquiez consacrait 100 millions d’euros pour « sécuriser l’enneigement » et pérenniser l’immobilier dans les stations de ski.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.