Naima Bock : Comptines hybrides

Sur Giant Palm, son premier album solo, Naima Bock distille une folk-pop métissée.

Née à Glastonbury d’un père brésilien et d’une mère grecque, Naima Bock a passé son enfance au Brésil. De retour en Angleterre, la petite famille s’est installée au sud-est de Londres. Adolescente, la jeune fille a exploré la foisonnante scène musicale de la capitale anglaise et a commencé à faire elle-même de la musique avec des amies. Cette première expérience collective a conduit à la formation de Goat Girl, quatuor féminin oscillant entre post-punk et folk psyché, dans lequel Naima Bock a joué de la…

Il reste 70% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.