Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 5€/mois. :

Politis Web illimité

5 par mois Offre de lancement
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

9 par mois Offre de lancement
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier : 46 N° + 2 hs en prélèvement automatique à durée libre
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

blog /

Publié le 1 mai 2010

Alterconférence au TNP : trop de discours nuit

Vendredi, rude journée. Elle commence par une tentative de rassemblement de la délégation française, forte d'environ 200 membres, dans une salle de l'hôtel qui devait être réservée... mais qui ne l'est pas. D'où une belle pagaille dans le hall de la YMCA.

Finalement, le beau temps aidant, tout ce beau monde se retrouve dans la rue, en face du lieu prévu de rendez-vous. Les présentations peuvent être faites.

En fin d'après-midi, rendez-vous à la Riverside Church (les Américains, même de gauche, ne voient aucun problème à organiser leurs évènements militants et politiques dans une église) pour l'ouverture de la conférence alternative aux négociations officielles sur le Traité de non-prolifération nucléaire (ONU, 3-28 mai). Les Japonais, présents en force sur cette manifestation, ne sont pas les derniers à mettre de l'ambiance, en attendant que les débats commencent.

Problème, de débats il n'y aura point. A la place, une succession de discours sans saveur -si ce n'est l'intervention de l'Indien Zia Mian- sur les méfaits des armes nucléaires et le besoin de paix dans le monde. Un peu court. Heureusement, demain, place aux ateliers, moments beaucoup plus concrets et riches que des pages préécrites et lues devant un auditoire passif. Autre nouvelle réjouissante : Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l'ONU, a annoncé sa venue, demain soir, pour clôturer les débats. Un soutien de poids à la cause de la société civile.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents