blog /

Publié le 24 avril 2012

Assumons nos contradictions …

… voter Hollande, combattre Ayrault !

Voter Hollande, parce que c'est l'urgence pour battre Sarkozy et son gang, qui se sont assez gobergés depuis cinq ans ; mais qui, surtout, ont abîmé la France et affaibli la République.

Et puis, parce que l'exercice démocratique ne saurait se limiter au bulletin de vote, soutenir dans leur lutte ces militants nantais, et plus largement bretons, qui s'opposent fermement depuis des mois au projet de création, à Notre-Dame des Landes, d'un nouvel aéroport économiquement, socialement et écologiquement désastreux, voulu avec obstination par le maire de Nantes Jean-Marc Ayrault, bras droit de Hollande et possible futur Premier ministre d'icelui …

Contradiction ? Mais oui, et il nous faut savoir l'assumer.

Si nous sommes conscients des insuffisances du candidat solférinien et des impasses où conduira sa politique sociale-libérale, nous savons d'expérience comme est nocive, plus encore, la politique réactionnaire et anti-républicaine du sortant, candidat à sa réélection.

Nous ne jouerons pas la politique du pire.

Mais, Hollande président, nous continuerons à manifester notre soutien aux rebelles à l'ordre établi, comme à ces militants de la région nantaise en grève de la faim depuis bientôt quinze jours.
Illustration - Assumons nos contradictions …

Vous pouvez leur manifester votre sympathie et votre solidarité par le biais de leur comité de soutien.


Commentaires signés, svp.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.