blog /

Publié le 6 juin 2013

Clément Méric …

… et ceux qui l'ont tué.

« Nous n'y sommes pour rien ! », se défend le chef des "Jeunesses nationalistes révolutionnaires", un certain Serge Ayoub, alias Batskin.

Pour rien dans la mort de Clément Méric, étudiant et militant antifasciste, assassiné sur le pavé de Paris, dans un affrontement avec une bande qui ressemble à ça :

Illustration - Clément Méric …
( photo : Capucine Granier-Deferre )

Pour rien, vraiment ? Salauds.


Commentaires modérés. Signatures svp.

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.