blog /

Publié le 22 janvier 2014

La croisade de Valls …

… tient toutes ses promesses.

La question n’étant plus de savoir si Dieudonné M’bala M’bala est antisémite (bien sûr il l’est, ou, en tout cas, le contenu de ses spectacles), le débat s’est vite porté sur les risques que faisait courir la condamnation administrative a priori dont le comédien comique 1 faisait l’objet à la liberté d’expression en général.
Illustration - La croisade de Valls …
( photos AFP)

Ne créait-on pas un précédent qui pourrait ensuite servir de jurisprudence pour museler bien d’autres manifestations sulfureuses qui déplairaient au puissants ?

Ainsi s’expliquent les réticences de bien des intellectuels peu suspects de judéophobie, et d'associations comme la Ligue des droits de l’homme, par exemple 2.

Or voici que nous apprenons, par un long article de Marc Weitzmann 3 qu’une homérique bataille d’opinion, déjà vieille de plus de six mois, mais qui perdure, agite une université française autour d’une pièce de théâtre montée par une troupe d’amateurs étudiants sous la double houlette de cette université, celle de La Rochelle 4 et de la municipalité.

Sujet de la pièce (d’un auteur québécois) : la Finance internationale (l’ennemie de qui vous savez …) dont un personnage, même pas central, censé représenter la banque Goldman Sachs, s’appelle Martha Goldberg.

Soit, pur hasard, le même patronyme qu’un membre du corps professoral, qui monte aussitôt sur ses grands chevaux et s’emploie par tous les moyens à faire interdire ce « spectacle antisémite » et à faire annuler sa tournée prévue au Québec.

Je n’ai pas vu la pièce et n’en connais que ce qu’en dit mon confrère du Monde , auquel je vous renvoie.

Mais la conclusion de son article est assez terrifiante : « La tournée québecoise a finalement été annulée. Pas sur décision de l’université ou du théâtre, mais après une missive de la ministre de l’éducation supérieure, Geneviève Fioraso, à laquelle l’université de La Rochelle n’a souhaité donner aucune publicité. »

Arbitraire plus dissimulation : la croisade de Manuel Valls tient toutes ses promesses …


  1. Car c’en est un, n’en doutez pas, et de la lignée des grands, de la veine d’un Coluche et je vous mets au défi de ne pas rire à des sketches comme “l’extraterrestre” et ses cailloux, ou “l’écologiste repenti” … 

  2. LDH dont il convient de rappeler à l’usage des jeunes générations qu’elle fut fondée il y a plus d’un siècle pour prendre la défense du « traître juif Dreyfus » , comme le désignait la quasi-totalité de la presse bien pensante de l’époque … 

  3. Le Monde du 19/20/01 

  4. La vraie, pas celle du PS ! 


Commentaires modérés, on rappelle …

Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.