Politis

Abonnez-vous à Politis

Pour toutes informations, contactez notre service Abonnement au 03 80 48 95 36
ou par e-mail à : abonnement@politis.fr

Politis Web illimité

8 par mois Offre liberté
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

11 par mois Offre tout politis
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier en toute liberté, chaque semaine votre hebdo et deux fois par an, un hors série. En prélèvement automatique à durée libre.
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

blog /

Publié le 20 avril 2015

Gare aux Social Impact bonds

La "financiarisation" de notre société gagne chaque jour davantage et ses effets (méfaits) touchent chaque jour de nouveaux domaines.
_ Nous évoquons ici à travers la réaction du Collectif des Associations Citoyennes (CAC) les Social Impact bonds qui jouent sur le désengagement des Etats pour mettre dans la dépendance des grands investisseurs financiers les associations...

"La proposition SIB consiste à faire financer des actions sociales (au sens large) qui relèvent normalement de financements publics par des investisseurs privés, à qui l’État rembourse dans un deuxième temps les
sommes investies, avec un fort taux d’intérêt, dès lors que les objectifs fixés conjointement par l’investisseur et par l’État auront été atteints."

Cette "solution" apporte un changement de paradigme associatif qui fait basculer le modèle "citoyen" qui domine en France à un modèle anglo-saxon de "charities", de "fondations" dans la main de ceux qui financent.
Mais le plus inquiétant, et d'une certaine manière le plus triste, c'est l'aval que semblent donner de grandes formations associatives, des responsables ESS à ce nouveau modèle.
C'est vrai que les associations sont de plus en plus en difficulté, mais au lieu de mobiliser leurs adhérents et leurs publics pour confronter les pouvoirs publics à leurs responsabilités pour abdiquer de tout ou partie des fondements associatifs, d'Economie sociale et solidaire, au profit de grandes structures financières qui,sans réel contrôle, sélectionneront les "élus", fixeront les objectifs, se donneront une image, et qui plus est toucheront une rémunération confortable.
Alerte donc !

Notons qu'un des ateliers ESS du "Forum européen des Alternatives" organisé par le Parti de la Gauche Européenne, les 30 et 31 mai, Place de la République dont le détail sera très prochainement développé sur ce site.

*Dossier d'alerte du Collectif des Associations Citoyennes ( CAC) sur les « Social Impact bonds », instruments de la financiarisation de l'action associative

En novembre dernier nous avons été alertés par l'arrivée en France d'un projet de financement des besoins sociaux par des financeurs privés, qui proposent de prendre le contrôle des actions associatives les plus indispensables pour les faire exercer à moindre coût. Son nom est « Investissement à Impact Social » (IIS) ou « Social Impact Bond » (SIB).
Depuis lors, on voit se multiplier dans les médias, les conférences et les colloques des propos vantant les soi-disant « opportunités de financement » des SIB, montrés comme « de véritables opportunités » dans un contexte de récession, allant avec la nécessité « d'innovations financières », « d'améliorer la gouvernance face aux besoins des financeurs », de « chercher de nouvelles opportunités de financement », de la solution des « investissements sociaux », sans expliquer réellement le contenu de ces expressions.
Face à cette campagne, qui prépare insensiblement la société toute entière à adopter sans méfiance les « SIB » le Collectif estime nécessaire d'alerter largement les associations et les citoyens sur le contenu de ces mesures afin qu'ils puissent en évaluer la portée et prendre conscience des graves dangers qu'elles impliquent pour les finances publiques et pour l'asservissement des projets associatifs.

Dans ce but, nous vous proposons quelques outils pour vous éclairer sur ce qu'il en est vraiment :
- 1/ Un document de présentation visuel (4 pages) qui explique l'essentiel du dispositif et fournit des premiers éléments d'analyse : http://www.associations-citoyennes.net/wp-content/uploads/2015/04/SIB-OK.pdf
- 2/ Une explication plus détaillée : http://www.associations-citoyennes.net/wp-content/uploads/2015/03/Résumé-SIB-31-mars15.pdf
- 3/ Une émission de France 24 sur le thème de la financiarisation de l'action sociale sera diffusée dans différents pays dans la série « intelligence économique » et sera multi diffusée (en français et en anglais) dans les prochains jours avec un premier passage ce dimanche 12/04 à 23h15 et lundi 13/04 à 18h45 + les matins suivants.
http://www.france24.com/fr/emissions/intelligence-economique/
- 4/ Une toute nouvelle conférence gesticulée sur le thème de l'ESS et qui abordera aussi les « SIB » sera présentée pour la première fois le 20 avril à 20h à Malakoff (métro Malakoff-rue Etienne Dolet ligne 13) par Iréna Havlicek
- 5/ On trouvera un dossier encore plus détaillé sur le site du Collectif
http://www.associations-citoyennes.net/?page_id=5286, reprenant les réflexions de la soirée débat organisée en novembre 2014 et les travaux du groupe de travail ad hoc, avec des liens vers d'autres documents explicatifs [très prochainement].
Merci de vos réactions et de vos compléments.

Solidairement,*


Haut de page

Voir aussi

Articles récents