En fuite

Du carburant s'écoule du Napoli , perdu en Manche le 18 janvier et remorqué jusqu'à la côte anglaise de Devon. Sur sa cargaison de 2 400 conteneurs, le navire en a déjà perdu 160, dont deux renferment des substances potentiellement dangereuses comme des parfums, des pièces de voitures et de l'acide pour batteries. À chaque marée haute, le Napoli menace de faire naufrage. « Le risque pour l'environnement est faible », a déclaré un porte-parole des garde-côtes britanniques. Il reste toutefois 3500 tonnes de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Clandestin malgré lui

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents