Pollutions au saumon

Il y a trois ans, des scientifiques démontraient que la pollution insolite de certains lacs d'Alaska n'était pas due à des transports atmosphériques... mais aux migrations de saumons. Pendant la croissance, ils concentrent dans leur graisse des polluants accumulés le long de la chaîne alimentaire, et notamment des PCB, molécules très difficilement dégradables. Remontant les cours d'eau pour y pondre, ils meurent ensuite dans les lacs. Et la décomposition de leurs cadavres pollue les sédiments au point que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents