Drôle de fête

« Comment Vinh est-il entré dans la famille ? » , demande Jacques (Cyril Troley) à sa mère (Aurore Clément). Elle est assise dans une cuisine, face à la caméra qu'il tient hors champ. Plus tard, il interrogera son père (Jean-Luc Bideau) dans son bureau, et sa soeur (Delphine Troley), chez elle. Les séquences façon « vidéo familiale » de Mon frère se marie servent joliment de contrepoint à un événement que le film suit du début à la fin : le mariage de Vinh, enfant adoptif de cette famille suisse qui l'a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents