Ingratitude du tiers monde envers ses fonctionnaires

La plupart des pays du tiers monde ont eu besoin, au sortir de la colonisation, de construire des structures d'État et de créer une véritable Fonction publique. Pourtant, la reconnaissance de l'État est souvent marchandée aux fonctionnaires pionniers qui ont eu cette exaltante responsabilité. De cette fréquente ingratitude, le Maroc donne un exemple frappant. Pendant les premières années de l'indépendance, les fonctionnaires ont tous cotisé à un régime de retraite unique, sans possibilité de régime…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents