La France de Sarkozy

Bernard Langlois  • 8 février 2007 abonné·es

C'est une lettre ouverte qui nous vient des environs de Pau. La signataire s'appelle Damira Asperti, une dame qui n'est plus toute jeune, puisqu'elle fut, à l'âge tendre, déportée à Ravensbrück pour faits de résistance (avec toute sa famille, elle faisait partie de la 35e brigade FTP-MOI de Toulouse). Comme elle le dit : « Nous avons bien défendu la terre de France de notre sang et de nos souffrances, alors que nous étions encore Italiens. » Et la France l'a reconnu, puisque Damira est médaillée militaire et chevalier (ou doit-on dire chevalière ?) de la Légion d'honneur.

C'était hier.

Mais, aujourd'hui, Damira Asperti, cette vieille dame courageuse, en a gros sur le coeur et a tenu à le faire savoir :

« Vais-je devoir,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Edito Bernard Langlois
Temps de lecture : 7 minutes