Le Lépine du climat

AFP/Adrian Dennis Il est top, Sir Richard Branson ! Le flamboyant milliardaire, aux côtés d'Al Gore, offre un prix 25 millions de dollars à qui parviendra à extraire de l'atmosphère au moins un milliard de tonnes de carbone par an, et pendant dix ans, sur les 200 milliards de tonnes émis depuis la révolution industrielle ! On lui propose immédiatement un lauréat : lui-même. Il lui suffit de laisser à terre les avions des six compagnies de son groupe Virgin. Peine perdue, rétorque-t-il, car British Airways…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.