Les oubliés du Darfour

Deux cent mille morts et plus de deux millions de déplacés : tel est le bilan du conflit au Soudan qui perdure depuis trois ans. Reportage dans l’un des camps qui accueillent les réfugiés au Tchad, à Kounoungou.

Véronique Mougin  • 8 février 2007 abonné·es
Les oubliés du Darfour
© Secours Catholique-Urgence Darfour : 106, rue du Bac, 75007 Paris, 01 45 49 73 00

Les tentes à perte de vue, et quelques bâtiments en dur ­ en béton parfois, en terre le plus souvent. À quatre-vingts kilomètres de là, la frontière soudanaise. Ici commence Kounoungou, l'un des douze camps installés à l'est du Tchad pour accueillir les 230 000 malheureux que le conflit du Darfour a poussés à l'exil. Dans cette ville de toile, gérée par l'ONG Secadev avec

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes