« L’objet islam est devenu un enjeu politique »

Le sociologue Vincent Geisser, auteur de la Nouvelle Islamophobie, analyse le contexte qui a entouré le procès de « Charlie Hebdo ».

À la suite de la publication de caricatures de Mahomet par France Soir et Charlie Hebdo en février 2006, l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) et la mosquée de Paris ont engagé une procédure contre Charlie Hebdo pour « injure publique à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur religion ». Qu'avez-vous pensé du procès ? Vincent Geisser : L'affaire des caricatures a surgi dans un contexte danois de racisme, pas seulement anti-musulmans mais aussi anti-Esquimaux, anti-Inuits... Un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.