Lois européennes

Microsoft échauffe de nouveau Bruxelles. La Commission européenne soupçonne la toute dernière version de Windows, Vista, lancée le 30 janvier, de ne pas respecter les lois européennes de concurrence. Le numéro un mondial des logiciels avait déjà été condamné en 2004 à une amende d'un demi-milliard d'euros pour « abus de position dominante ». La leçon n'a pas suffi ? Selon l'association Ecis, qui regroupe des sociétés comme IBM, Nokia, Oracle, RealNetworks, Vista est la première étape d'une stratégie…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents