Tinariwen, armes déposées

Jacques Vincent  • 15 février 2007 abonné·es

Il y a une légende écrite sur le sable du désert du Nord malien. Une légende qui tient en une image : celle d'un des musiciens de Tinariwen, qui, lors des émeutes de 1990 contre l'État malien, allait au combat avec une kalachnikov et une guitare électrique.

Comme souvent avec les légendes, il importe moins

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes