Un réseau de l'eau

C'est l'une des réalisations africaines concrète du Forum social mondial de Nairobi : la naissance d'un Réseau africain de l'eau (African Water Network), composés d'associations de 18 pays de toutes les sous-régions. Ne manquent que les lusophones, qui devraient bientôt s'inviter. Ses objectifs : la lutte contre toute forme de privatisation de l'eau ; l'adoption de méthodes de gestion participatives et publiques ; l'abolition de prépaiement des services ; l'adoption du droit non négociable à l'accès à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents