Airbus : au-delà des bonnes intentions

Denis Sieffert  • 8 mars 2007 abonné·es

Dans leur malheur, les salariés d'Airbus ont une chance : la crise de l'avionneur, avec l'annonce de quelque 10 000 licenciements, dont 4 300 en France, éclate en pleine campagne présidentielle. Auraient-ils eu droit à une telle sollicitude en d'autres temps ? Mais ils peuvent aussi craindre que l'intérêt qu'ils suscitent n'aille guère au-delà de l'échéance électorale. En attendant, chaque

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 4 minutes