Barrage en quenouille

AFP/Jean-Pierre Clatot Fallait encore une preuve qu'EDF n'en pince que pour le nucléaire et son futur EPR ? Un rapport confidentiel d'août dernier, révélé par le magazine Capital , montre en quelle estime EDF tient son parc hydraulique : sur 450 barrages, 200 sont jugés vétustes et une centaine, dangereux : risques de rupture, d'effondrement (comme ici à Viclaire, en Savoie), fissures, déformations, etc. EDF, qui n'a rien fait depuis dix ans et annonce 5,6 milliards d'euros de bénéfices en 2006, un record,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.