Contre les cultures de maïs génétiquement modifié

Le 20 février, le collectif Alerte OGM a remis à chaque député un dossier sur les risques liés aux cultures OGM. Une démarche qui consiste à pousser les parlementaires à déposer un moratoire sur le maïs génétiquement modifié «MON 810», en vertu du principe de précaution. En remettant ce dossier aux députés, Alerte OGM s’assure de leur bonne connaissance du problème et les incite à prendre des engagements : « Ils ne pourront pas dire qu’ils n’étaient pas informés des risques engendrés par la dissémination…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.