Le mal des transports

Après des mois de gestation, le Plan des déplacements à Paris (PDP), qui veut réduire de 40 % la circulation automobile (et de 60 % les émissions de gaz à effet de serre) dans la capitale d'ici à 2020, a été voté la semaine dernière par le conseil municipal. Au grand soulagement de l'adjoint Verts aux transports, Denis Baupin. Mais dans l'hypocrisie la plus totale, les élus de gauche étant généralement d'accord pour réduire la circulation automobile... tout en bataillant pour y faire échapper leur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents