Le monétarisme imposé

Organisme non élu, la Banque centrale européenne impose sa politique de lutte contre l’inflation au détriment de l’emploi et des salaires.

Michel Soudais  • 22 mars 2007 abonné·es

Augmenter le Smic et les salaires ? La Banque centrale européenne (BCE) ne veut pas en entendre parler. Son président, Jean-Claude Trichet, l'a rappelé fin février dans une interview publiée sur le site Internet de la BCE : « La modération salariale est et restera un

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 3 minutes