Lhomme contre l'atome

Stéphane Lhomme. AFP/Marco Longari Près de 60 000 personnes ont manifesté samedi 17 mars, selon le réseau Sortir du nucléaire, dans les rues de Lille, Lyon, Strasbourg, Toulouse et Rennes (la plus grosse affluence) pour exiger l'abandon de l'EPR, le nouveau prototype de réacteur en construction à Flamanville (Manche). Un indéniable succès, alors que le sujet n'apparaît pas comme une priorité pour les candidats à la présidentielle. François Bayrou a même viré de bord, se montrant désormais favorable à la «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents