Lip, c'est pas fini

Dans son film, « Les Lip, l’imagination au pouvoir », Christian Rouaud reconstitue une grande conversation entre les différentes figures qui ont marqué cette affaire, toujours exemplaire trente ans après.

Cet hiver, au plus fort de la crise que Politis a traversée, certains lecteurs déclaraient : « Ça me rappelle Lip... » , ou « C'est un peu Lip, votre histoire » . Et il est vrai que tous ceux qui passaient un coup de fil, envoyaient une lettre ou poussaient la porte du journal en bredouillant : « Ben, normal : solidarité ! » n'étaient pas sans rappeler les foules ­ ouvriers, étudiants, vacanciers ­ qui se sont déplacées à Besançon pour soutenir les Lip, en 1973. Ils étaient 5 000, au mois de mai, à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents