Nicolas Hulot : « L’essentiel reste à faire »

Comme les candidats à la présidentielle semblent avoir oublié leurs bonnes intentions écologiques, Nicolas Hulot repart en campagne.
Il invite à un rassemblement au Trocadéro, à Paris, le 1er avril.

Vous vous préparez à passer un savon aux candidats à la présidentielle... Nicolas Hulot : L'objectif de mon intervention n'est pas tant de pousser un coup de gueule que de mettre en lumière un paradoxe apparent : l'écologie est une priorité, les candidats l'ont tous affirmé en janvier, on aurait donc pu s'attendre à ce qu'elle constitue l'ossature de leur programme et soit mise en avant pendant la campagne. Or, il n'en est rien. Certains donnent même l'impression d'être immunisés face à la crise…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.