Pesticides : un lobby en accusation

Un livre événement démonte l’enchaînement des collusions qui a permis, en France, le scandale d’une pollution en profondeur des milieux et des organismes par les pesticides.

Patrick Piro  • 1 mars 2007 abonné·es

Voici un titre clinquant, comme l'édition en promeut des dizaines par an. Sauf qu'il ne s'agit nullement, pour cet ouvrage, d'un artifice promotionnel. Dans Pesticides, révélations sur un scandale français , vous en aurez pour votre argent.

Que des insecticides, des herbicides ou des fongicides ­ toute cette chimie déclinée en centaines de molécules toxiques ­ soient massivement épandus sur les cultures, nous en avons conscience, plus ou moins confusément. Qu'ils ruissellent avec les eaux, s'infiltrent dans les sols, voyagent dans les airs, l'information devient notoire. Deux chiffres : 96 % des cours d'eau et 61 % des nappes souterraines contiennent au moins un pesticide. Qu'ils laissent des résidus sur les fruits et les légumes n'est plus une découverte ­ une pomme reçoit jusqu'à 36 traitements pendant sa croissance ! Qu'enfin ils contaminent les tissus animaux et humains, c'est hélas connu avec l'épouvantable DDT depuis des décennies.

Le Mouvement pour les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…