Philippines : stop à la violence !

Peuples solidaires lance un appel contre les violences exercées par les forces de police et les agents de sécurité privée de la zone franche de Cavite, aux Philippines. Principales cibles, les grévistes et leurs défenseurs. En 2005, pas moins de 150 militants politiques ont été assassinés. Et les meurtres et tentatives d'assassinats sont en hausse. L'État philippin n'intervient pas pour mettre fin aux violences et aux violations des droits syndicaux et de grève des travailleurs dans la zone franche. Ainsi,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.