Prendre la mesure de la diversité

Le débat sur les statistiques ethniques divise les partisans d’une égalité républicaine de principe et ceux qui réclament des outils pour défendre une égalité effective entre les citoyens.

Si l'on s'en tient aux statistiques, il n'y a pas en France de Noirs, d'Arabes ou d'Asiatiques... Uniquement des citoyens égaux dans une République indivisible qui les reconnaît tous, sans distinction « d'origine, de race ou de religion ». Cette belle idée a fait son temps. L'égalité décrétée ne parvient pas à protéger certains citoyens de discriminations liées à leurs origines, notamment en ce qui concerne l'embauche et l'accès au logement. Mais comment les mettre en évidence ? La Loi informatique et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.