Retraites : renversement de régimes

Le gouvernement est en passe de privatiser le régime spécial de retraite de la SNCF, sans avoir présenté de garantie de financement. Ensuite, Nicolas Sarkozy s’attaquera aux autres…

On savait la droite remontée contre les régimes spéciaux de retraite. Ce communiqué du conseiller politique de Nicolas Sarkozy, daté du 15 février, enfonce le clou. François Fillon y écrit que le candidat de l'UMP « est le seul à dire » qu'il financera les petites retraites « en réformant les régimes spéciaux » . Et Nicolas Sarkozy « n'a jamais menti aux Français » ! Dans le même temps, le gouvernement met la dernière main à la privatisation de l'un de ces régimes spéciaux, celui de la SNCF 1, le seul qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.