Ségolène Royal : pas de tournant à gauche

Selon Yves Salesse, porte-parole de la campagne de José Bové, les mesures de la candidate socialiste ne permettent pas de rompre avec le libéralisme économique ni de contrer les menaces sur l’environnement.

Yves Salesse  • 1 mars 2007 abonné·es

Dans le débat politique que nous connaissons, la première tâche est de démystifier. Lorsque Nicolas Sarkozy parvient à convaincre une partie des couches populaires qu'il veut résoudre leurs problèmes, que François Bayrou tente une partie de l'électorat de gauche, nous devons redoubler notre travail d'explication. Montrer notamment que Sarkozy, malgré sa volonté proclamée de « faire reconnaître la valeur du travail » , est le candidat du Medef. Mais taper

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes