Une richesse manifeste

Des chercheurs, des responsables de structures culturelles et des membres de l’économie sociale et solidaire réfléchissent à un nouveau modèle économique pour l’art et la culture.

Clotilde Monteiro  • 1 mars 2007 abonné·es

« Nous représentons presque 90 % des structures artistiques et culturelles, nous sommes la majorité ! Il est temps que l'on se fasse connaître comme tels ! » , a lancé à l'assistance Serge Calvier, le vice-président de la Fédération des arts de la rue, le 24 janvier dernier. Ce jour-là, plus de deux cent cinquante personnes étaient réunies dans l'amphithéâtre Aimé-Laussedat du Conservatoire

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes