À chacun selon son attente

Jeudi 29 mars, confrontée à des patrons dans Challenges , Ségolène Royal explique que « les profits sont nécessaires » et qu' « il faut sortir de l'idéologie punitive du profit » . « Il n'y a pas de honte à dégager des bénéfices, à augmenter ses revenus » , dit-elle aux entrepreneurs. Lundi 2 avril, face aux ouvriers de l'usine Citroën d'Aulnay, en grève depuis cinq semaines pour une augmentation de 300 euros, la même explique que « la revalorisation du Smic et des bas salaires est indispensable » , sans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents