Jacques Testart : « Un avis éclairé et désintéressé »

La conférence de citoyens
est un outil d’avenir pour une démocratie plus participative , estime
le biologiste Jacques Testart, président
de la fondation Sciences citoyennes.

Vous proposez d'instaurer en France des conférences de citoyens pour aider les politiques à prendre des décisions sur les sujets de société. Ne risquent-elle pas d'être assimilées à un gadget démocratique ? Jacques Testart : La conférence de citoyens telle que nous la concevons est une procédure très cadrée, de type scientifique. Quelques dizaines de personnes sont tirées au sort, pas selon la méthode des quotas, elles seraient trop nombreuses, mais en respectant des équilibres (genre, origine…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents