La Fnath interpelle les candidats

La Fédération nationale des accidentés du travail et handicapés (Fnath) propose aux candidats un « contrat citoyen avec les accidentés de la vie ». Avec ses 200 000 adhérents et 20 000 bénévoles, la fédération a les moyens defaire entendre ses 35 revendications, toutes de bon sens. Parmi celles-ci : initier une vaste campagne de lutte contre les accidents de la vie courante ; réformer le financement de la protection sociale avec un prélèvement progressif et unique, assis sur la totalité des revenus…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Un message positif

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents