« Peser sur le politique »

La sociologue Virginie Diaz Pedregal analyse l’évolution du commerce équitable chez les producteurs, et estime
que son impact est difficile à mesurer.

Il est rare de lire une enquête de terrain sur l'impact du commerce équitable au Sud. Alors que la septième Quinzaine se prépare, comment analysez-vous les effets de ce négoce sur les structures que vous avez étudiées ? Virginie Diaz Pedregal : Discerner les effets du commerce équitable sur les organisations de producteurs est complexe. Il est en effet difficile d'en mesurer l'impact précis en raison de la multiplicité des facteurs sur le terrain (évolution des marchés mondiaux, des politiques…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.