Ségo-Net Royal

Ségolène Royal défraye toujours la chronique « e-médiatique ». La candidate socialiste est bien visible sur le Net, mais de manière plus identifiée et interactive que Sarkozy. Si l'on excepte le site officiel de campagne du PS, qui aurait quand même pu éviter de mettre ses vidéos en ligne sur Daily Motion (une petite start up française bien libérale, financée à hauteur de 7 millions d'euros par les fonds d'investissement Atlas Venture et Partech), le responsable net-campagne Benoît Thieulin la joue sobre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le fond de l’air est vert

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents