Ils nourissent leurs profits

« We feed the world », documentaire du réalisateur autrichien Erwin Wagenhofer, expose avec une remarquable habileté l’absurdité du système agroalimentaire mondial.

La durée de fraîcheur d'un petit pain ? Selon les canons de la boulangerie à Vienne, c'est deux heures. Après, il est « vieux ». Qui en a décidé ? Les consommateurs, les commerciaux ? Quoi qu'il en soit, la capitale autrichienne jette chaque jour au moins 10 % (et probablement près de 25 %) de sa production boulangère. On reste plusieurs secondes incrédule devant ce camion, un parmi d'autres, qui déverse quotidiennement à la décharge une pleine benne de pain encore largement comestible. Fin d'une journée…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.