Incompréhension

Récupéré, Martin Hirsch ? L'ancien président d'Emmaüs France a bien du mal à faire comprendre son choix d'intégrer le gouvernement Sarkozy, même comme haut-commissaire et non comme ministre. Associatif de gauche jamais encarté, il aurait accepté pour « réformer les minima sociaux et développer le Revenu de solidarité active » . Le 21 mai, sur France Inter, il a déclaré qu'il était contre le projet de franchise pour l'assurance-maladie développé par Nicolas Sarkozy. Ce désaccord public est-il un gage…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents