Journal de Cannes (2)

Suite et fin des impressions de festival de Christophe Kantcheff. L’étrange réalisme poétique de Béla Tarr, un beau film gonflé de Jacques Nolot, une « vieille maîtresse » surprenante, le « miracle » Kawase…

Lundi 21 mai « Paranoid Park » de Gus Van Sant En lice aujourd'hui, dans la sélection officielle : le dernier Gus Van Sant, Paranoid Park . Pas de déception. Gus Van Sant se renouvelle en opérant un décalage par rapport à ses films précédents, Elephant et Last Days notamment. Paranoid Park reprend quelques données d' Elephant : les adolescents, le lycée, la quasi-absence des parents. Formellement, Gus Van Sant reprend aussi certains principes : les travellings dans les couloirs du lycée, les ralentis, la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.