Le pactole des législatives

La multiplication des candidatures aux élections législatives et l'insistance des formations politiques à se présenter sous leur couleur ont une explication. Le financement des partis politiques est attribué pour moitié en fonction du nombre de parlementaires de chaque parti et pour l'autre moitié en fonction du score obtenu au premier tour des élections législatives. Suivant les résultats électoraux, une voix peut rapporter entre 1,60 et 1,70 euro par an. Cette rente convoitée nécessite toutefois de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.