Le plein-emploi précaire

«Aujourd'hui, la France connaît son taux de chômage le plus faible depuis vingt-cinq ans. Je ne dis pas que l'on a tout réussi, mais c'est le taux le plus faible » . Lors de son débat avec Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy n'a pas hésité à reprendre le mensonge officiel. Sans s'attirer, d'ailleurs, le moindre démenti de sa rivale, qui a préféré enchaîner sur la trop grande « rigidité » de la loi sur les 35 heures. Tout au long de la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy s'est engagé à atteindre le « plein…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.