Moins de bagnoles : tout un programme

La voiture est depuis longtemps un épouvantail des écologistes. De nombreux ouvrages se défoulent dessus, avec des arguments indiscutables. Mais ces pamphlets dénoncent aussi, en prime, l'impuissance de ces mêmes arguments. Tout voiture, no future instruit bien sûr le dossier en incompatibilité de la voiture avec la planète et la société : contribution majeure au dérèglement climatique (30 %), 350 000 décès prématurés dus à la pollution urbaine en Europe, milliers d'accidents mortels tranquillement admis,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.