Renouveler l'imaginaire social

Dans son « Histoire de l’éducation populaire », Jean-Marie Mignon retrace, de la Libération à aujourd’hui, les grandes étapes d’un projet militant moulé dans les questions de société des époques qu’il traverse.

Faire cesser l'ignorance du peuple : c'est sur ce mot d'ordre que s'est édifiée l'éducation populaire, dont la date de naissance est fixée à la publication, en 1792, du rapport sur l'instruction de Jean-Marie de Condorcet. Révolution industrielle et émergence de mouvements ouvriers, affaire Dreyfus, création des patronages sous le front populaire et d'un service de la Jeunesse et des Sports en 1943, formation permanente dans les années 1950, animation socioculturelle dans les années 1960, éducation civique…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.