Un sommet de dogmes

Les organisations environnementales et de solidarité internationale s’inquiètent des orientations du G8, particulièrement offensives en matière de libéralisation des investissements.

À quelques jours du G8 d'Heiligendamm, en Allemagne, réunions et documents préparatoires à la déclaration finale indiquent que les chefs d'État et de gouvernement des huit grandes puissances s'apprêtent à prôner au reste du monde une application très dogmatique des idées néolibérales. En témoigne le thème fixé par la présidence allemande du G8, « Croissance et responsabilité dans l'économie mondiale », ainsi que la détermination outre-Rhin « à résister à tout sentiment protectionniste » , particulièrement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.