Une femme exceptionnelle

Une des rares avocates israéliennes à se consacrer à la défense des Palestiniens, Tamar Pelleg, est devenue une amie de Claire Bertrand, alors que celle-ci était chargée à Amnesty International-France de la question des droits humains en Israël et en Palestine. Claire et son mari, Olivier, ont décidé de « cloîtrer » Tamar pour enregistrer le récit de sa vie. Il en résulte la narration d'un parcours extraordinaire au sens premier du terme. De sa Pologne natale, d'où elle fuit les nazis avec ses parents ­…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.